Produits phytosanitaires

Phytosanitaire

Le 23 janvier 2014, l’Assemblée nationale adopte sans modification en première lecture, la loi Labbé, visant à mieux encadrer l’utilisation des produits phytosanitaires sur le territoire national. Le texte prévoit la mise en place de l’objectif zéro phyto dans l’ensemble des espaces publics dans un futur proche (horizon 2020).

La Ville de Montluçon a déjà mis en place des actions depuis plusieurs années :

  • Suppression des produits classés toxiques, mutagènes et cancérigènes depuis 1998.

  • Réduction de 40% de la consommation de désherbant depuis 2004 (achat de désherbeurs thermiques, augmenter les surfaces engazonnées...).

  • Désherbage mécanique des cours de récréations des écoles et crèches.

  • Broyage des déchets de taille pour confectionner le paillage qui permet de ne plus utiliser d’herbicides sous les massifs d’arbustes.

  • La Municipalité s’est également engagée dans la charte d’entretien des espaces publics portée par la fédération régionale de défense contre les organismes nuisibles.

> Conseils aux particuliers

 

Charte d’entretien des espaces publics

Logo CharteEntretienEspPublics

En mars 2013, la Municipalité a souhaité s'engager dans une démarche environnementale en signant la Charte d’entretien des espaces publics (Niveau 1 – Traiter mieux) avec la FREDON-Auvergne (Fédération régionale de défense contre les organismes nuisibles).

Cette démarche engage la Ville à respecter la réglementation en vigueur concernant l'usage des pesticides, prendre en compte les contraintes de désherbage dans les nouveaux aménagements ainsi que de mettre en place des actions de sensibilisation auprès des habitants. Grâce à ce travail, le 1er juillet 2015, la Ville a reçu l’écolabel « charte d’entretien des espaces publics niveau 1 ».

 

Contrat de performance énergétique

CPE

Pour répondre aux objectifs de la loi Grenelle — réduire les consommations énergétiques des bâtiments publics d’ici à 2020 —, une collectivité peut confier une mission globale à une société dans le cadre d’un partenariat public–privé de longue durée. C’est le cas du Contrat de Performance Energétique (C.P.E.) de Montluçon. Après une mise en concurrence et un dialogue compétitif, Dalkia s’est engagé depuis 2010 à améliorer l’efficacité énergétique de 96 bâtiments publics. Pari réussi avec une réduction des consommations de plus 17%.

Après un diagnostic pointu des installations et des consommations, 180 actions ont été définies pour améliorer les performances énergétiques des bâtiments publics. Qu’il s’agisse de moderniser l’existant, d’optimiser les installations ou de valoriser les énergies renouvelables, d’importants travaux ont été effectués à Montluçon et dans les bâtiments de la communauté d’agglomération.

Quelques exemples :

  • La maison de la petite enfance. C’est le site exemplaire du C.P.E. de Montluçon. Avec sa pompe à chaleur et sa mini cogénération contribuant à l’autonomie de l’installation, cette structure est à la pointe de la performance énergétique.

  • À l’école Frédéric Mistral, l’isolation a été revue. Les 288 fenêtres de l’établissement ont été changées pour des équipements en PVC et un double vitrage, plus isolants.

  • Sur les bâtiments de la cuisine centrale de Montluçon, 38 m² de panneaux solaires thermiques ont été mis en place. Ils permettent d’optimiser la production d’eau chaude.

  • L’une des deux chaudières fuel de l’école Jean Renoir a laissé la place à une chaudière à granulés bois. Un espace de stockage pour la biomasse a été installé dans les sous-sols.

 

Liens utiles

Plan interactif

Cité Administrative

Esplanade Georges Pompidou - 1, rue des Conches - CS 13249
03106 Montluçon cedex

04 70 02 55 00

Envoyez-nous un e-mail